RDC ZOA : Prévention des catastrophes naturelles en territoire de MASISI grâce au projet TRIDE

RDC ZOA : Prévention des catastrophes naturelles en territoire de MASISI grâce au projet TRIDE

Pour cette deuxième année qui vient de commencer, en partenariat avec ZOA, pour la mise en œuvre du Projet TRIDE (Transition pour le Développement Inclusif à l’Est de la RDC), CAAP-TUJITEGEMEE vient de réaliser diverses activités avec les agriculteurs de la chefferie des Bahunde en territoire de MASISI. Parmi ces activités on note la distribution de 35.000 arbres en janvier, ce qui clôture la première phase de distribution   d’arbres et le traçage des courbes  de niveau dans la plantation de Don Bosco à SHASHA. Lundi 29 janvier 2024, l’équipe GIRE (Gestion intégrée des ressources en Eau) a organisé à BWEREMANA, une séance de restitution et de validation du plan de gestion des bassins versants au niveau des Notabilités.

C’est dans la logique d’impliquer les autorités étatiques et coutumières, les membres des comités GIRE et leurs représentants de la chefferie des BAHUNDE.

60 membres des comités GIRE dont 9 femmes, les autorités locales étatiques et coutumières qui ont participé à cet atelier ont validé le plan de de gestion du bassin versant de SHASHA.

Après cette activité, nous notons une prise de conscience sur la GIRE par la communauté de SHASHA, KILUKU et KITUVA à travers ce plan.

CAAP-TUJITEGEMEE poursuit la réalisation des objectifs de la Gestion Intégré des Ressources en Eau (GIRE) et le Plan Intégré Paysan (PIP) dans la chefferie des Bahunde en territoire de MASISI.


 

 

Nord-Kivu : 116 ménages débordés par des inondations à KITUVA dans le MASISI

Nord-Kivu : 116 ménages débordés par des inondations à KITUVA dans le MASISI

Le bassin versant de SHASHA est l’un des bassins catastrophiques du groupement Mupfunyi Shanga en territoire de MASISI. Ici c’est dans la chefferie des BAHUNDE sur la route nationale numéro 2.

La nuit du mercredi 08 novembre, une forte pluie a causé d’énormes dégâts dans le village KITUVA (BUHUNGA et SHASHA) ; Kituva est un village riverain du lac Kivu. Des éboulements des terres et fortes inondations ont envahi des maisons d’habitations des populations et en ont détruit 67.

Les faits ont eu lieu entre 20h et minuit, heures de dormir. Les femmes enceintes, les enfants, les personnes de troisième âge et les personnes handicapées ont vécu le pire calvaire de la situation, renseignent les rescapés de cette catastrophe interrogés sur place.

« Des grosses pierres emportées dans les eaux ont blessé certains habitants de KITUVA cette nuit et endommagé les plantes dans certains champs », témoigne MUHINDO, un jeune rencontré jeudi en pleine réhabilitation de sa maison détruite.

Dans son rapport d’évaluation rapide, Caap-Tujitegemee rapporte aussi que des motos, bêtes et le reste des objets de ménages ont été ravagés. Cette situation empêche aux écoliers et élèves de se rendre à l’école, sachant qu’ils n’ont plus de fournitures scolaires moins encore d’uniforme.

L’axe bord-du Lac du territoire de MASISI est victime des régulières inondations surtout en période pluvieuse. Au total 6 personnes ont perdu leurs vies depuis Avril 2022 à la suite des débordements des inondations.  

Depuis 2022, CAAP-TUJITEGEMEE travaille avec ZOA dans le projet de transition pour le développement inclusif à l’Est de la RDC TRIDE sous les volets PIP «  le Plan Intégré Paysan » et GIRE « Gestion Intégrée des Ressources en Eau. Ce projet encourage les paysans à protéger l’environnement en pratiquant des nouvelles méthodes dans l’agriculture pour la protection du sol.

Les équipes du projet TRIDE qui constate les dégâts à KITUVA continue à proposer des solutions durables pour l’éradication des éboulements des terres et érosions qui se répètent à KITUVA et dans le reste du territoire de MASISI au Nord-Kivu.     

@ Caap-tujitegemee  2023/ Ghislain BARAKA

PDL 145T: Les femmes victimes des guerres du m23 servent de la main d’œuvre à MASISI, Documentaire

PDL 145T: Les femmes victimes des guerres du m23 servent de la main d’œuvre à MASISI, Documentaire

Pendant la guerre, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables. Depuis plus de deux décennies, l’Est de la RDC est convoitée par des groupes armés nationaux et étrangers qui déstabilisent la sécurité. Pendant la guerre, des infrastructures publiques sont détruites et les populations croupissent dans la misère jour après jour.  

Le Programme de Développement Local de 145 Territoires, initié par le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo soulage tant soit peu, les populations vivant dans les milieux ruraux. Dans ce cadre, l’Agence Locale d’Exécution CAAP-TUJITEGEMEE réalise depuis septembre 2022, 14 ouvrages dont 9 écoles et 5 centres de santé en territoire de MASISI, Province du Nord-Kivu.

fr_FRFrench