Sauver des vies : PAM/RDC et CAAP-Tujitegemee prêtent à assister 869.300 vulnérables victimes de conflits armés au Nord-Kivu au cours de l’année 2024 à travers la « collecte des données pour les ciblages et enregistrement SCOPE des bénéficiaires pour les distributions générales des vivres et CBT »

Published: février 14, 2024

Trois décennies durant, la RDC, essentiellement dans sa partie orientale,  connait des conflits de manière continue qui sont à la base des déplacements massifs de population. D’innombrables ménages au Nord-Kivu vivent dans une vulnérabilité accentuée. Avec la reprise des affrontements entre le Mouvement du 23 mars, « M23 » et les FARDC, dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo d’une part, et l’activisme des groupes armés dans la partie Nord de la province, particulièrement dans le territoire et Beni ville,  les mouvements de population s’intensifient davantage.

Depuis le 28 décembre 2023, CAAP-Tujitegemee a signé avec le PAM un nouvel accord de coopération terrain. Ce projet de 12 mois consiste à mettre en œuvre les activités de « collecte des données pour les ciblages et enregistrement SCOPE des bénéficiaires pour les distributions générales des vivres et CBT ». C’est un privilège pour nous d’étendre notre partenariat avec le PAM au-delà du Programme Résilience », déclare Monsieur Olivier BYAMUNGU, Secrétaire Exécutif du CAAP-T, lors de l’atelier d’induction des nouveaux staffs recrutés.

Les activités de ciblage et distribution seront effectuées dans les zones de santé des territoires  de BENI (Oicha, Mabalako, Kyondo et Beni) ;  de LUBERO (Butembo, Musienene, Katwa, Kayna, Alimbongo et Masereka) ; de MASISI (Mweso, Masisi, Katoyi et Kirotshe) ; RUTSHURU (Birambizo, Rutshuru et Rwanguba) ;  de WALIKALE (Pinga, Kibua, Walikale) ; de NYIRAGONGO  et dans la ville de GOMA.

Avec ce partenariat, dans le cadre de réponses aux urgences, le PAM veut répondre à sa mission de « sauver de vies et de préserver les moyens d’existences des populations vulnérables » affectés dans les crises dues aux conflits armés.

L’équipe projet notamment les enquêteurs et encodeurs journaliers sont formés par le PAM pour collecter des données de vulnérabilité afin d’établir de listes de bénéficiaires en utilisant des outils de la nouvelle technologie de l’information et communication. Afin d’établir correctement ces listes, ils sont appuyés par des relais communautaires pendant le processus de collecte des données et enregistrement biométrique.

Les données collectées répondant  aux critères des vulnérabilités permettent au PAM d’évaluer la vulnérabilité des ménages liée à l’insécurité alimentaire et d’établir les listes des personnes bénéficiaires selon les critères fixés et qui recevront l’assistance en 2024. Selon le besoin, 652. 500 personnes recevront des vivres et 216. 800 recevront du cash. Au total un minimum de 869. 300 bénéficiaires sont à atteindre par le partenaire de coopération à la fin du projet.

CAAP-TUJITEGEMEE, partenaire coopérant, s’engage à mettre en œuvre les activités de ce projet avec  professionnalisme et en respectant les principes humanitaires. Pendant 4 jours de formation soit du 06 au 09 février 2024, les staffs ont été capacités sur  la méthodologie de mise en œuvre des activités, les différentes procédures et politiques internes de gestions administratives, financières et logistiques ; particulièrement la politique  anti-fraude et lutte contre la corruption, la prévention et protection  contre les abus et exploitation sexuelle, les règles standards de sécurité, etc.

Find More

Categories

Follow Us

Feel free to follow us on social media for the latest news and more inspiration.

Related Content

fr_FRFrench