Construction du Bâtiment Administratif du Territoire de Rutshuru par CAAP- TUJITEGEMEE :

Bâtiment Administratif du Territoire de Rutshuru par CAAP- TUJITEGEMEE

Bâtiment administratif du Territoire de Rutshuru (20 bureaux et une salle de réunion) : Construit  par CAAP- TUJITEGEMEE en partenariat avec UNOPS sur financement de l’USAID.

En partenariat avec l’UNOPS, CAAP- TUJITEGEMEE a construit en 2010, un Bâtiment administratif du Territoire de Rutshuru,  à 72 Km au Nord de la Ville de Goma, capitale provinciale du Nord- Kivu, à l’Est de la RDCongo.  Ce projet s’inscrivait dans le cadre d’un vaste programme de la Stratégie d’Appui à la Restauration de l’autorité de l’Etat à l’Est de la R.D.Congo, STAREC en sigle.  La mise en œuvre des activités de construction de cette infrastructure a suivi l’approche suivante :

a)      Organisation du travail  au chantier.

- La main- d’œuvre a été recrutée localement  au sein du réseau d’auto-   constructeurs formés par l’AMICOR (Amical pour la construction Rural). Le recrutement des ouvriers a été fait en suivant la logique de la sensibilité au Genre, ce qui a permis à CAAP d’encourager les femmes et filles selon leur capacité de travail. C’est donc grâce à cette main-d’œuvre que CAAP a mobilisé les ressources matérielles nécessaires à la construction que l’œuvre ci-haut a été effective. Ceci a permis au CAAP de réaliser l’ouvrage dans un temps record, soit 8 mois. L’inauguration et la remise de ce bâtiment à l’autorité compétente est intervenu en présence du Gouverneur de la province du Nord- Kivu et du Ministre de l’intérieur au moins d’aout 2010

b)      Responsabilité sociale et thèmes transversaux du projet.

Concernant la responsabilité sociale, chaque samedi CAAP- TUJITEGEMEE organisait une réunion avec les ouvriers pour les sensibiliser sur la philosophie de la santé de la reproduction  et la prévention contre les MST, et surtout  sur le VIH/SIDA. Les thèmes relatifs à la cohabitation pacifique, la citoyenneté responsable et la lutte pour la non-violence  étaient également abordés.

Chaque jour de paie, une séance de sensibilisation des ouvriers sur le thème de la lutte contre la pauvreté, l’adhésion aux coopératives et la politique de l’épargne et de crédit pour financer leurs activités génératrices de revenus était abordée.