Innover nos pratiques

 

CAAP-TUJITEGEMEE : Faire les choses autrement….
 


Chers internautes, chers partenaires, chers membres des nos communautés.
 
Faire les choses autrement; est la phrase que CAAP choisit pour le lancement officiel de son site Web, outil de communication et d'information au service du développement durable et  incontournable dans ce 21ième siècle.
 
Nous profitons donc de cette occasion pour exposer en bref notre approche, pour que nos populations ne continuent pas de croupir dans le dénouement total malgré, et c’est paradoxale,  un dur labeur qui par individu peut aller très souvent  jusqu’au delà de 15 heures de travail par jour !
 
«TUJITEGEMEE» un seul mot swahili pour toute une phrase en français et cela veut dire «Comptons sur nous même ». Entendez  «Comptons d’abord sur nous même».
 
Oui, nous encourageons nous communautés de compter d’abord sur leurs propres capacitées et atouts pour se sortir de la pauvreté, et cela est très bénéfique dans ce sens que cette approche part d’une analyse des besoins réels d’une communauté par  elle-même pour en identifier les plus urgents et les plus vitaux, existentiels.
 
Il s’en suit l’identification des solutions possibles et envisageables  pour combler  les besoins identifiés et dans la suite, nos communautés identifient les forces et les opportunités  en leur possession, qui  sont à leur portée pour que les solutions envisagées soient mises en œuvre.
 
Quand les analyses prouvent que toutes les forces nécessaires pour mettre en œuvre une solution peuvent être réunies par la communauté elle-même, l’étape suivante sera de réunir ces forces pour mettre en application la solution qui permet de répondre au besoin.
 
Si par contre un apport extérieur est nécessaire, c’est-à-dire que la communauté ne peut pas à elle seule réunir toutes les forces permettant de mettre en œuvre la solution, elle se tourne vers des instances supérieures pour trouver les forces, les ressources qui manquent. Ainsi, le soutien des autres est parfois nécessaire, peut-être même souvent indispensable. Cependant, il ne peut jamais se substituer aux aptitudes des concernés. Pour cette raions,  CAAP encourage les communautés d’aller d’abord chercher à l’intérieur d’elles-mêmes avant d’aller, le cas échéant chercher, le soutient que leurs manquent.
 
Qu’il s’agisse donc de l’identification des besoins, de la recherche et de l’implémentation des solutions; CAAP préconise l’approche de «BAS EN HAUT». Cette approche permet de cerner les vrais besoins d’une communauté, et d'identifier ses capacités pour y répondre. Ainsi les solutions mises en oeuvre avec le concours des acteurs de développement; tiennent d'abord compte des besoins réels, et les moyens pour y répondre  tiennent  compte des forces présentes en commençant par réunir l’apport,  la participation des membres de la communauté bénéficiaire.
 
Pour CAAP, il ne s’agit donc pas de s’assoir dans un bureau et de s’imaginer les besoins des autres, ou de parachuter des solutions toutes faites qui ne cadrent pas nécessairement avec les réalités du terrain.
 

Faire les choses autrement en partant de «BAS EN HAUT» et en comptant d’abord sur les forces et les ressources présentes, voici l’approche de CAAP dans l’encadrement de la population et dans la planification et l’exécution des projets destinés à sortir les communautés de leur misère.
 

Cette approche permet un développement des communautés avec et par elles-mêmes, ce qui le rend fier des leurs réalisations  qu’elles d’approprient et garantit la préservation de ces acquis, fruits des sacrifices bien consentis.
 
Nous voulons que ce site Web soit un outil de communication qui nous permettra de partager notre savoir faire et nos idées avec les autres pour un enrichissement mutuel au service du développement communautaire et intégral de  nos populations.
 
Bonne navigation,
 
CAAP-TUJITEGEMEE,
La rédaction Web.